LeaseBusters Autos FinanceBusters Autos Aide au crédit English
 
 
À propos de nous
"Une bio de Lease Busters"
 

Lease Busters Inc. (Lease Busters) est un pionnier des transferts de bail automobile et est l’initiateur d’un vrai modèle d’affaires dans ce domaine.

En 1990, les fondateurs de Lease Busters ont eu l'idée d'un concept permettant de remettre sur le marché les bails de véhicules en Ontario. Ce faisant, ils ont rendu la prise en charge d’un bail une solution intéressante pour le futur locataire (acheteur) et permis au locataire initial (vendeur) de se libérer des obligations contractuelles découlant de son bail automobile. Le vendeur était alors à nouveau libre d'acheter ou louer un autre véhicule. Ceci fut le point de départ de la formule gagnant-gagnant imaginée par Leasebusters.

Le moment ne pouvait être mieux choisi, car l’économie canadienne de la fin des années 80 était en surchauffe, avec des prix immobiliers élevés, un taux d’inflation supérieur à 10 %, une dette nationale énorme (avec d’importants déficits publics) et des taux d’intérêt allant de 12 % à 15 %. Les prix des maisons atteignaient des niveaux incontrôlables, alors que ceux des véhicules neufs augmentaient de façon exponentielle. Il n’était pas rare de voir un constructeur automobile augmenter ses prix à une ou deux reprises au cours d’une même année. C’est dans ce contexte que la location de véhicules neufs à pris de l’importance, dans la mesure où les mensualités étaient largement inférieures dans le cas d’une location que dans celui d’un financement d’achat. Bref, la location automobile était devenue une solution avantageuse à la hausse des prix des véhicules neufs.

Les années 90 ont été une période charnière pour Lease Busters comme pour l’ensemble du secteur de la location automobile au Canada. Les constructeurs automobiles avaient réduit leurs prix de location au détail à des niveaux sans précédent alors que l’économie traversait sa crise la plus grave depuis la Grande dépression. Lease Busters avait alors déployé toute son énergie dans une conjoncture de récession marquée par des pertes d’emploi et des réductions salariales et où beaucoup de locataires automobiles faisaient face à des difficultés financières grandissantes. Le besoin d’aider les gens à céder leur bail automobile était devenu plus pressant et Lease Busters était bien placée pour le faire. C’est ainsi que la jeune entreprise a commencé à prendre de l'ampleur.

Dans la première moitié des années 90, Lease Busters a beaucoup contribué à éduquer les consommateurs au sujet du transfert de bail automobile. Les locataires automobiles ont appris à cette époque que la cession d’un bail occasionnait des coûts prohibitifs et que les concessionnaires et les sociétés de crédit-bail n’étaient pas en mesure de leur offrir des formules de rechange abordables. Si la location automobile était relativement nouvelle pour le marché au sens large, les transferts de bail étaient un concept totalement inconnu. Lease Busters a réussi à communiquer au public les avantages de sa solution et reçu à cet égard un appui considérable de la part de la presse. De nombreux articles et entretiens ventèrent les mérites de cette solution, ce qui favorisa l’expansion de Lease Busters. Avec le temps, les sociétés de crédit-bail des constructeurs automobiles commencèrent à accepter la solution du transfert de bail afin de garder les clients satisfaits. Ceci marqua l'abolition de l'obstacle principal au processus mis en place par Lease Busters.

L’économie canadienne est sortie de la récession au milieu des années 90, et les taux d’intérêt sont repassés sous la barre des 10%. Le secteur du bail automobile entra alors dans une phase de croissance forte. Lease Busters et le marché des transferts de location se sont adaptés à cette période de croissance, et la cession de bail ne fût plus seulement envisagée comme un moyen pour le consommateur de faire des économies, mais plutôt pour avoir la possibilité de changer de voiture avant la fin du contrat, et souvent pour un modèle supérieur. Le principal défi pour Lease Busters à cette époque fût de trouver des moyens plus abordables de rendre visible ses annonces de reprises de bail auprès du public le plus large possible.

La fin des années 90 et le début du nouveau millénaire apportèrent une solution au problème de Lease Busters en matière de communication avec son audience. Avec le boom des nouvelles technologies, les ordinateurs, le courriel et internet en général, se démocratisent.

L’équipe de Lease Busters a toujours fait preuve de clairvoyance et d’esprit d’anticipation. Pressentant le rôle important qu’allait jouer Internet tant pour les consommateurs que pour les entreprises, Lease Busters a tôt fait de réserver un nom de domaine. www.leasebusters.comvoit donc le jour à la fin de 1997 et Lease Busters amorce le troisième millénaire avec une nouvelle mission et un plan d’affaires amélioré.

Le début des années 2000 marque la renaissance des transferts de bail. Leasebusters.com attire des milliers de visiteurs et les constructeurs automobiles multiplient leurs gammes de modèles et les offres de location à taux d’intérêt subventionnés, autant d’occasions alléchantes accessibles à l’ensemble des consommateurs. Le nombre de Canadiens louant un véhicule (à des tarifs très avantageux) augmente et avec lui le pourcentage de personnes désirant changer de voiture plus souvent. Lease Busters devient la solution idéale pour ces clients, et internet permet de présenter les véhicules à travers tout le Canada (et plus seulement localement).

À mesure que Lease Busters gagna en popularité, les concessionnaires commencèrent à recourir à ses services pour leurs clients désireux de changer de véhicule. Au départ, les concessionnaires se contentaient de diriger leurs clients vers Lease Busters, mais en 2001, Lease Busters élabora un plan d’affaires formalisant leur participation au processus de transfert de location (programme et initiative pour concessionnaires affiliés).

Leasebusters.com reçoit désormais plus de 300 000 visiteurs par mois, nombre qui ne cesse d'augmenter. Notre organisation a aussi beaucoup progressé et a franchi des étapes importantes depuis 2000, telles que:

  • Mise en place d’un programme national d’expansion commerciale

  • Création d’un département dédié aux concessionnaires et affiliés

  • Création d’un site Internet entièrement bilingue (anglais et français)

  • Établissement d’un bureau auxiliaire au Québec

  • Élaboration d’une campagne publicitaire à l’échelle nationale

  • Mise sur pieds d’une équipe de relations publiques

  • Site Internet interactif, convivial et régulièrement amélioré

  • Mise en place d’un programme d’alliance stratégique avec les sociétés de crédit-bail et signature en octobre 2006 par Lease Busters et GMAC (la plus importante société de crédit-bail automobile au Canada) d’une entente d’alliance stratégique

Le dernier et probablement le plus important jalon dans la riche histoire de Lease Busters est la mise en place du processus de transaction de transfert de location proprement dit. La transaction de transfert de location jouit désormais de l’acception du public en tant que l’un des trois choix disponibles quand vient le temps de faire l’acquisition d’un véhicule, à savoir:

  • Choix: Véhicule neuf

  • Choix: Véhicule d’occasion

  • Choix: Transfert de location

Transfert de location – Définition et synonymes

Depuis 1990, de nombreuses expressions sont utilisées pour désigner un transfert de location. Les sociétés de crédit-bail et le public emploient leurs propres termes, mais si les appellations varient, celles-ci se rapportent essentiellement à la même notion.

Un transfert de location s’entend de l’opération dans le cadre de laquelle un nouveau locataire reprend ou prend en charge du locataire initial la partie restante d’un bail automobile existant. Le bail initial consiste (dans la plupart des cas) en un contrat de location d’un véhicule neuf conclu par le locataire initial (ou "cédant"), et la transaction de transfert de location implique la cession de toutes les obligations, modalités et conditions découlant du bail initial au nouveau locataire (ou "cessionnaire").

Voici une liste de termes ayant la même signification qu’un transfert de location:

  • Transfert de bail

  • Prise en charge d’un bail

  • Cession de bail

  • Reprise d’une location

  • Transfert d’obligation locative

  • Échange de bail

  • Troc de bail

  • Adieu mensualités

  • Bye-bye mon bail